Épisode 6 – Bénédicte : 3 semaines à se battre…

Allaitement

Je reçois pour cet épisode une maman : Bénédicte.

Elle va vous raconter son histoire, et l’histoire de son fils , qu’elle a allaité trois semaines.

Trois semaines ça parait court, mais cela peut aussi être interminable surtout quand on souffre à chaque tétée, et qu’on ne voit pas de solution.

Quand l’allaitement qui était censé être naturel vire aux larmes, elle tente de se battre mais en vain.

Bénédicte nous livre dans cet épisode entre rires et émotions pourquoi cela s’est mal passé selon elle, ce qu’elle pense aujourd’hui qui aurait pu se passer différemment, si elle avait été informée correctement.

Dans cet épisode on a fait référence :

Au manuel très illustré de l’allaitement de Caroline Guillot (4’20)

Aux comptes Instagram de @lauriedaniel et @lolohelpeuse comme comptes ressources (5’45)

A l’association @happy.milk.fr, village dont elle fait partie(21’)

Et la douce @betty_petitspandaszen, mille pensées bienveillantes sur toi et ta famille.

Dans cet épisode on a parlé :

  • De sa vision très naturelle de l’allaitement avant qui l’a conduit à l’aborder sans se renseigner (4’)
  • De la nécessité de se préparer surtout si on manque de modèles autour de soi (6’30)
  • De l’héritage familial de l’allaitement (7’)
  • Des douleurs pendant l’allaitement (9’)
  • Des discours différents et contradictoires des soignants à la maternité (12’)
  • De l’importance des consultantes IBCLC et l’intérêt de prendre contact avant de commencer l’allaitement (13’)
  • De l’importance de former et préparer les papas (16’ et 30’20)
  • Des bouts de sein (16’50)
  • Du sevrage qui permet de sortir la tête de l’eau (18’)
  • De sa détermination à allaiter son prochain bébé et de ce qu’elle mettra en place (19’10et 23’40)
  • De savoir demander de l’aide (20’)
  • De l’impact de son expérience d’allaitement (27’)
  • De la culpabilité d’arrêter l’allaitement (27’50)
  • Des injonctions de perfection qui pèsent sur les mamans (28’30)
  • L’interview Fast Milk (35’35)
  • De relactation (38’)

La musique ? c’est toujours la talentueuse @itsema.music

Belle écoute